Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>FORD
Cortina Lotus Mk1 (1963-1966)

ND CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 2 ACT
Position: longitudinal AV
Alimentation: 2 carburateurs horizontaux double corps Weber 40 DCOE 2
.
Cylindrée (cm3): 1 558
Alésage x course (mm): 82,5 x 72,7
Puissance maxi (ch à tr/mn): 106 à 5 500
Puissance spécifique (ch/L): 68,04
Couple maxi (mkg à tr/mn): 14,9 à 4 000
Couple spécifique (mkg/L): 9,56
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 4 manuelle.
POIDS
Données constructeur (kg): 775
Rapport poids/puissance (kg/ch): 7,31
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): 2 disques AV + 2 tambours pleins AR
Pneus Av-Ar: 6.00 - 13

>PERFORMANCES

Vmax : 178 km/h
400 m DA : ND
1 000 m DA : 31,6
0 à 100 km/h : 10,4 s.
0 à 200 km/h : ND


En France on avait la Renault 8 Gordini bleue et ses bandes blanches, en Angleterre c'était la Ford Cortina Lotus, blanche avec ses bandes latérales vertes Lotus !...

Un habitacle qui fleurait bon le sport des sixties avec sièges sport, volant sport trois branche tulipé et batterie de cadrans.

Ici une Ford Lotus Cortina Mk1 première série à l'attaque ! On al reconnaît à sa petite calandre et ses clignotants ovales.

Sur cette première génération les dessous sont plus évolués avec une suspension arrière Lotus et des ouvrants en alu.


Un moteur développé par Lotus à double arbre à cames en tête et utilisé conjointement par Ford et Lotus.

>LIENS : FORD CORTINA LOTUS MK1
Ford Escort Cosworth
RS Owners Club
Le Label RS
Ford Focus RS 500 : Le Guide des Sportives
voitures de sport Ford : Le Guide des Sportives

En parler sur le forum Ford-RS.fr

Forum Ford Escort français
Forum Ford français
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI : FORD
>FORD >CORTINA LOTUS MK1 (106 CH)
omme souvent pour les compactes sportives, que l'on a appelé plus tard "GTI" avec l'éclosion de la Golf du même nom, c'est la compétition qui servit de prétexte à l'élaboration de la Ford Cortina Lotus Mk1. Difficile en effet d'imaginer en 1962 à la présentation de cette placide petite berline compacte que l'année suivante elle devint l'égérie et la référence de tous les passionnés britanniques de voitures de sport.

Dans ce début des années 60, le championnat "Saloon" de voitures de tourisme remportait un grand succès auprès du public anglais et les Jaguar et Alfa Romeo s'écharpaient joyeusement sur la piste. Porté par cette liesse populaire, ce championnat ne pouvait laisser Ford indifférent trop longtemps. C'est donc vers Colin Chapman que Ford UK va se tourner pour préparer une arme redoutable en Groupe 2 (tourisme de série modifié) sur la base de la placide Cortina. Le sorcier anglais va donc recevoir des usines Ford des coques deux portes de Cortina puis travailler dessus dans son usine à Cheshunt. Il greffe sous le capot moteur son moteur 1,6 litres double arbres à cames qui développe pour l'occasion 106 ch DIN à 5 500 tr/mn. Une puissance très respectable pour l'époque surtout ramenée au poids très contenu de la Cortina Lotus Mk1 première série avec 775 kg sur la bascule !

Cette brillante mécanique était basée sur un bloc Ford que Lotus coiffait d'une culasse à deux arbres à cames en tête dessinée par Harry Weslake. L'alimentation était assurée par deux carburateurs horizontaux double corps Weber 40 DCOE 2. Avec ces modifications, Lotus doubla la puissance du moteur Ford d'origine monté sur les Cortina de base ! Les performances sont éloquentes surtout pour l'époque avec 178 km/h en vitesse de pointe (malgré une boîte de vitesses à quatre rapport et une aérodynamique de camion) et le 0 à 100 km/h en 10,4 secondes, soit mieux qu'une VW Golf GTI Mk1 1600 ou une Peugeot 205 GTI 1600 105 ch. Le kilomètre départ arrêté est abattu en 31,6 secondes. Là encore un résultat qui atomise la plupart des autos de sa catégorie à l'époque.

La présentation extérieure et intérieure se veut sportive et différente : teinte blanche intégrale avec bandes vertes qui courent sur la ligne de caisse et vient s'étaler sur la poupe sous les petits feux ronds très datés sixties ! Les fins pare-chocs chromées conservent une touche d'élégance tandis que les roues en tôle reçoivent de petits envoliveurs chromés eux aussi. L'habitacle est traité sportivement avec des sièges sport mais au maintient quasi nul, un volant trois branches tulipé et jante en bois et une batterie de compteurs. A noter le levier de vitesses au plancher, une place qui faisait sport dans les années 60 par opposition aux leviers sur la colonne de direction.

Mais c'est le châssis de la Cortina Lotus Mk1 qui va également recevoir les attentions de Lotus. Pour alléger l'ensemble, tous les ouvrants sont désormais en alu. L'essieu arrière reste rigide comme sur le reste de la gamme Cortina, mais Lotus jette aux orties l'antique système de suspensions à ressorts à lames, pour un ensemble amortisseurs/ressorts dont le guidage est assuré par un système identique à celui de la Lotus Seven. La direction a été optimisée pour être plus directe tandis que la géométrie de la suspension avant est également revue. La garde au sol est réduite, les pneus et jantes sont plus larges. Le freinage est renforcé.

En 1963, avec un peu de retard sur le programme établi par Ford au départ, la Cortina Lotus démarre sa fulgurante et fructueuse carrière en championnat "Saloon" dans sa catégorie groupe 2. Avec un Jim Clark au volant, la Cortina Lotus va anéantir la concurrence. Le talentueux pilote écossais ne fera qu'un avec sa Cortina et la mènera à la victoire en de très nombreuses occasions, toujours avec style et panache.

Fort de ce succès, Ford exigea après la première série minimale de 1000 exemplaires pour l'homologation en Groupe 2 de produire une Cortina Lotus Mk1 moins chère. On réutilisa alors des éléments des Cortina de série comme la boîte de vitesses à quatre rapports de la Corsair V4 mais aussi le retour à des ouvrants en acier et les ressorts à lames à l'arrière ! Pourtant, malgré cette surcharge pondérale de près de 50 kg supplémentaires, la Cortina Lotus Mk1 conservera ses performances avec un moteur toujours aussi en forme. Evidemment, la précision de conduite sur route déformées s'en trouva altérée. Plus de 2000 exemplaires de cette deuxième série furent produits dès 1965 avec quelques modifications de détails :
calandre qui descend sous les phares avant, nouveaux clignotants rectangulaires au lieu des ovales, tableau de bord redessiné avec de nouveaux aérateurs.

Entre 1963 et 1966, des versions Compétition-clients virent le jour avec des puissances allant de 140 à 190 ch ! En 1966, Ford passe à la Cortina Mk2 et la production des Cortina Lotus Mk1 sont stoppées après 3 301 exemplaires produits. Elle est devenue une véritable star parmi les sportives "oldies"...

>CHRONOLOGIE FORD CORTINA LOTUS MK1
1962
Commercialisation de la gamme Ford Cortina.
1963
Début de la production des Cortina Lotus dans l'usine Lotus de Cheshunt. C'est la première série des Cortina Lotus Mk1 qui sera produite à 1000 exemplaires pour l'homologation en tourisme. Elle se distingue par une suspension arrière Lotus et des ouvrants en alu.
1964
En juillet, la Cortina Lotus reçoit un nouvel arbre de transmission en deux parties.
Une variante de compétition est développée avec un moteur qui porte sa puissance à 140 ch.
Vic Elford remporte le classement à l'indice au Tour de France.
Jim Clarck remporte le championnat tourisme avec la Cortina Lotus.
1965
la Cortina Lotus s'adjuge le championnat d'Europe des Circuits.
La Cortina connaît quelques modifications : calandre qui descend sous les phares avant, nouveaux clignotants rectangulaires au lieu des ovales, tableau de bord redessiné avec de nouveaux aérateurs.
En septembre, Ford remet des ressorts à lames sur l'essieu arrière pour des raisons de coût. La boîte de vitesses (à 4 rapports) est désormais empruntée à la Ford Corsair V4. C'est la deuxième série de Cortina Lotus (2 000 exemplaires) avec des ouvrants en acier.
1966
Le moteur subit un nouveau développement pour la compétition avec une puissance de 190 ch.
C'est la fin de production des Ford Cortina Lotus Mk1.
En fin d'année, présentation de la nouvelle Ford Cortina Mk2. Pas de Lotus dans la gamme au lancement.
1967
En mars, Ford présente et commercialise la nouvelle Ford Cortina Lotus Mk2.
1970
Fin de la production des Ford Cortina Mk2.

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport Ford sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>EN MARGE DE LA SERIE...

>LOTUS ELAN

La Ford Cortina Lotus Mk1 partage en effet sa brillante mécanique revisitée par Lotus avec la Lotus Elan. Un beau partage qui ne peut que faire honneur à la Ford, plus roturière par ses origines que la Lotus...

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées