Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>RENAULT
19 16S (1990-1995)

10 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique multipoints.
Cylindrée en cm3: 1 764
Alésage x course :82 x 83,5
Puissance ch DIN à tr/mn: 140 à 6 500.
Puissance au litre en ch DIN : 79,36
Couple maxi en mkg à tr/mn: 16,8 à 4 250
Couple au litre en mkg : 9,52
TRANSMISSION
AV.
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 050
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,5.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés ( 250 mm) et 2 disques pleins AR ( 238 mm) + ABS (en option).
Pneus : Michelin MXV2 AV et AR 195/50 R 15.
>PERFORMANCES
Vmax : 215
400 m DA : 16"1
1 000 m DA : 29"6
0 à 100 km/h : 8"4
0 à 200 km/h : ND


Le design de la Renault 19 est l'oeuvre de Giorgetto Giugiaro qui a du composer pour réaliser un dessin consensuel inspirant la qualité et robustesse.

Une présentation discrète mais de bon goût. Notez le petit logo "16S" et les jantes alu en option !

Un habitacle qui marque les premiers résultats d'une politique volontariste dirigée vers la qualité.

Le poste de conduite est tourné vers le conducteur comme les BMW des années 80 et 90.

Les feux avant perdaient leurs clignotants comme les autres modèles de pointe de la gamme Renault.

Une mécanique évoluée techniquement mais qui peine à animer cette sportive avec brio.

Aileron, feux arrière bicolores, bouclier enveloppant, la R19 16S ne cache pas son jeu.

Sur cette version allemande, notez les jantes toles (de série!) et les 5 portes.

C'est sur la route que son châssis étale toute sa supériorité... Du beau travail des ingénieurs châssis de Renault !

Avec 215 km/h, la R19 16S n'est pas étincelante, mais elle offre un caractère mécanique rageur dans les hauts régimes.

La Renault 19 16S a connu une carrière des plus discrètes ce qui est injuste eut égard de ses qualités dynamiques.

>LIENS : RENAULT 19 16S
Renault Sport
Alpine Renault
RS Team.org
Club Super5 GTT
Renault 19 16S : Le Guide des Sportives
voitures de sport Renault : Le Guide des Sportives
Parler de la R19 16S sur le forum FAR
Parler de la Renault 19 16S sur le forum GTI

Parler de la Renault 19 16S sur le forum RS Team

Parler de la Renault 19 16S sur le forum Clio RS
Club des Anciennes Renault
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI >RENAULT
>RENAULT >19 16S (140 CH)
près une carrière en demi-teinte pour les sportives compactes produites à Billancourt, Renault tire les conclusions qui s'imposent. Les Renault 9 et 11 Turbo, malgré leurs performances affichaient une présentation pas toujours de qualité et des techniques finalement assez rustiques avec leur mécanique à bloc en fonte et turbocompresseur à l'ancienne. Après

l'impulsion du défunt Georges Besse (ancien PDG de Renault tué dans un attentat) sur une stratégie produit orientée qualité et rentabilité, Raymond Loevy prend la suite en gardant le même cap. C'est dans ce contexte que le projet X53 pris naissance en novembre 1984 avec les premières esquisses. Seulement 42 mois seront nécessaire à l'élaboration du projet ce qui était alors nouveau chez Renault.

Au bout de 10 mois seulement, le style est déjà figé. Une rapidité d'exécution qui ne profitera pas à la Renault 19 16S puisque rapidement la presse spécialisée la surnommera " l'arlésienne ". C'est en septembre 1988 que sera présenté officiellement la Renault 19 en 3 et 5 portes, mais la version sportive devra patienter jusqu'en 1990 pour être enfin disponible en concessions. Un retard du à des retards d'industrialisation des culasses à 12 soupapes montées sous les capots de la Renault 21 et 25 TXI. Du coup, la R19 en fait les frais, sans compter d'autres impératifs de qualités qui n'étaient pas pleinement atteints. Résultat, la Renault 19 16S disposait également en développement d'une version groupe A, mais qui fut rapidement éclipsée par la Clio 16S Groupe A récemment commercialisée et devenue prioritaire en terme d'image.

>LA QUALITE ET SERIEUX POUR LE DESIGN
L'attente aura au moins été profitable à la qualité d'ensemble de la Renault 19 qui deviendra ainsi la première étrangère importée en Allemagne, un marché plutôt exigeant en matière de qualité et d'image. Bien joué Renault ! Côté look, la Renault 19 16S qui est disponible d'emblée en 3 et 5 portes se distingue par ses phares plus larges qui se sont débarrassés des clignotants. Une manie que Renault avait alors également dupliqué sur tous ses hauts de gammes " sport " comme la R21 Turbo, la R25 Turbo… C'est donc le gros bouclier avant peint dans la teinte de carrosserie qui hérite donc des clignotants complété d'une paire d'antibrouillards. Bas de caisse, bouclier arrière enveloppant, aileron sur le hayon, feux arrière bicolores (rouge et noir) ainsi que l'interfeux arrière en noir strié (sous forme de sticker) caractérisent la présentation spécifique de la 16 soupapes. Une belle paire de jantes alu (en

option !) vient compléter la panoplie avec un dessin dynamique. A noter dans les détails la sortie d'échappement ovale du plus bel effet.

C'est à l'intérieur que la politique qualité Renault est la plus notable. Si l'ambiance à bord est plutôt triste, les plastiques sont de qualité, les assemblages soignés et on se sent vite à bord d'une auto cossue. La planche de bord présente un dessin avec une console centrale légèrement inclinée vers le conducteur comme sur les BMW des années 80-90. Toutes les fonctions de confort sont regroupées sur la console centrale (lève-vitres électriques, warnings, fermeture centralisée,…). Petit détail amusant alors, un petit cache était prévu pour masquer l'autoradio. Malgré cela la dotation de série était plutôt pingre obligeant ainsi le client sportif de puiser dans le catalogue des options avec le pack 1 pour les vitres et rétroviseurs électriques et fermeture centralisée. L'ordinateur de bord est également en option, de même que l'intérieur cuir, le toit ouvrant ou la peinture métal. Le combiné d'instruments affiche des lettrages orangés stylisés tandis que plus près du conducteur le volant trois branches sport est de belle facture.

Bien évidemment, la grande nouveauté dans cette version sportive de la Renault 19 est sa mécanique. Un choix stratégique pour Renault qui change son fusil d'épaule, lui le constructeur des années turbo et qui a su imposer cette technique en Formule 1 non sans déconvenues. C'est en réalité toute la gamme Renault 19 qui profite de nouveaux moteurs dont un très moderne Energy. La R19 16S hérite d'un nouveau 16 soupapes essence. Toujours avec son bloc en fonte dérivé de la mécanique des Renault 9 et 11, ce 1 721 cm3 a été réalésé en conservant la même course à 1 764 cm3. Du coup, il reste dans les grandes lignes un moteur " longue course " plutôt propice à la souplesse qu'à la hargne nécessaire pour les voitures sportives. Les techniciens de Renault ne sont pas restés inactifs car cette mécanique dispose de nombreux raffinements : culasse en alliage léger de type hémisphérique, poussoirs hydrauliques, soupapes d'échappement refroidies au sodium, pistons avec des jupes ajourées avec des segments à l'épaisseur réduite, gicleur d'huile logé à la base des chemises refroidissant les fonds des pistons… La puissance annoncée est de 140 ch à 6 500 tr/mn et le couple de 16,8 à 4 250 tr/mn.

La boîte de vitesses mécanique est à 5 rapports. Les performances revendiquées sont bonnes mais pas exceptionnelles pour la catégorie avec 215 km/h en pointe et moins de 30 secondes au mille mètres départ arrêté. Mais c'est surtout sur l'exercice des reprises que la 19 est à la peine.

Le véritable point fort de la Renault 19 16S est assurément sa partie châssis que les techniciens de Billancourt se sont attachés à développer. Il faut reconnaître qu'ils ont eut le temps de bien faire vu les retards enregistrés ! Profitant ainsi pleinement de la mise au point de la version groupe A avec Jean Ragnotti notamment, la 16 soupapes de route semble surdimensionnée pour sa mécanique. C'est un ensemble pseudo McPherson triangulé à l'avant et un essieu quatre bras " maison " à l'arrière qui sont aux commandes des roues. Ces dernières, à l'époque, étaient alors chaussées très sportivement avec des Michelin MXV2 en 195/50 R15. Ajoutez à cela un amortissement bien calibré et la Renault 19 16S se joue de ses rivales en tenue de route. A noter, signe qui ne trompe pas, que la Clio Williams reprendra le train avant et ses voies élargies à la Renault 19 16S, preuve du travail de qualité réalisé pour la compacte sportive de Renault. Les freins sont à disques sur les quatre roues et ventilés sur l'essieu avant. En option à près de 9 000 francs (env. 1 400 euros), le client pouvait opter pour l'ABS Bendix.

>TROIS JANTES DIFFERENTES...

Sur les Phase 1, les jantes toles étaient la monte de... série !

En option, le client pouvait opter pour de très belles jantes alu en 15 pouces.

Pour les phase 2, petit changement de design dans le ton du facelift.

>EVOLUTIONS : PHASE 2 ! 
Dès 1992, la Renault 19 16S évolue en même temps que le reste de la gamme 19. Le facelift tente d'apporter plus de personnalité à un design jugé assez passe-partout. Toute la face avant est ainsi revue avec de nouveaux blocs optiques gardant cette fois-ci les clignotants aux extrémités, une calandre intégrant le nouveau logo Renault et une prise d'air dynamique sur le capot. L'arrière n'est pas en reste même si les retouches sont plus subtiles et l'échappement devient désormais rond. A noter les nouvelles jantes alu touchées par le bio-design tandis que l'habitacle évolue peu avec avant tout un équipement enrichit de série et une sellerie différente. La mécanique n'évolue pas, ou plutôt si mais perd des chevaux en raison de l'adoption du catalyseur. Déjà que ce n'était pas le point fort de la Renault 19 16S, mais cela ne s'arrange pas avec une légère régression dans les performances. Heureusement, le châssis reste le point fort et toujours aussi loué, mais la concurrence active est désormais devant ne serait-ce que par la performance pure...


En 1995, c'est en silence et discrétion que la Renault 19 16S quitte la scène. C'est la Mégane 16V qui prendra le relais en adoptant le moteur de la Clio Williams. La Renault 19 16S a été la grande sacrifiée car c'est elle qui a remis Renault sur les rails de la qualité perçue, elle a inauguré une nouvelle rigueur châssis et trains roulants qui sera réutilisée pour d'autres modèles, et sa mécanique, certes un peu terne pour une auto de plus d'une tonne a permis aux motoristes de la marque au losange de tirer les enseignements d'une nouvelle stratégie "tout atmo".

Catalogue Renault 19 16S

>CATALOGUE DE LA RENAULT 19 16S

Téléchargez gratuitement toutes les pages du catalogue de la R19 16S en cliquant ici !!!

>>Retrouvez tous nos catalogues et brochures autos sur le site auto.pub.free.fr !!!


>LES SERIES SPECIALES RENAULT 19 16S
>RENAULT 19 16S CHAMADE - 1991

Les marchés du sud de l'Europe, dont l'Espagne, restent très friands de versions 3 volumes avec coffre. La Renault 19 16S va donc profiter également de ce type de carrosserie, même si sa diffusion sera des plus confidentielles.

Renault  19 16S
>RENAULT 19 16S GROUPE A - 1991
Le programme Renault 19 16S prend du retard et du coup, lorsque l'auto est enfin prête, la Clio 16S pointe le bout de son capot. Priorité est donnée à la petite dernière. Mais une poignée de passionnés de l'usine de Douai (site de production des R19) vont permettre à la 19 16S Groupe A d'être pilotée en rallye. Chapeau !
Renault  19 16S
>RENAULT 19 16S GROUPE A - 1993

Renault 19 16S phase 2, également pour la groupe A pilotée par Philippe Bugalski en Rallye. Et toujours la passion des hommes de l'usine de Douai aux commandes du projet !
Renault  19 16S

>RENAULT 19 16V SALOON BTCC - 1993
Dans le championnat très réputé anglais, la R19 16V Saloon va se frotter aux ténors de la catégorie pendant la saison 1993. Au volant, Alain Menu et T. Harvey font mieux que se défendre avec un doublé à Donington Park. Elle finira 10e de la saison 1993. Ensuite, la Laguna BTCC a pris le relais.

Renault  19 16S

>CHRONOLOGIE RENAULT 19 16S
1984
En novembre, les premières esquisses du projet X51 démarre. Seulement 42 mois seront nécessaire pour que la R19 soit conçue et développée.
1988
En septembre au salon de Paris, Renault présente sa nouvelle Renault 19 disponible en 3 et 5 portes. La Renault 19 16S est également exposée mais se fera attendre.
1990

En mai, après deux ans d'attente, la Renault 19 16S est enfin disponible à la vente.

1991

L'usine de Douai va mettre en route une Renault 19 16S groupe A, la Clio s'étant accarée la nouveauté.
La Renault 19 Chamade est commercialisée et bénéficie également de sa version 16 soupapes.

1992

Renault opère un facelift sur sa gamme 19 tandis que le catalyseur fait son apparition sur toutes les motorisations essence. La puissance de la 16S chute à 137 ch.

1993

Dans le championnat BTCC en Angleterre la R19 16V Saloon va se frotter aux ténors de la catégorie. Elle termine 10e du championnat.
L'usine de Douai poursuit son engagement avec la phase 2 et Philippe Bugalski au volant.

1995

C'est l'arrêt de la 19 16S. La Mégane 16V pointe le bout de son capot.

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport Renault sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>Témoignages, retrouvez des passionnés propriétaires de Renault GTI et sportives dans la rubrique "Vous et Votre GTI"

Vous et Votre Renault GTI

>Fonds d'écran Renault

Fonds d'écran Renault GTI

>EN MARGE DE LA SERIE...

>RENAULT 19 16S

En 1991, Renault dévoile la Renault 19 cabriolet très bien réalisée et sous-traitée par le carrossier allemand Karmann. La motorisation 16 soupapes est également disponible.

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées