Le Guide des GTI
Le Guide des GTI Le Guide des GTI.fr revient sur l'histoire et l'évolution de toutes GTI, compactes sportives, petites sportives d'hier et d'aujourd'hui. Fiches techniques, présentations, reportages, le Guide des GTI.fr est un concentré de voitures de sport qui ravira tous les amoureux des voitures à haute performance... Peugeot 205 GTI, Golf GTI, Supercinq GT Turbo, Clio RS, Mégane RS, Focus RS, R8 Gordini... pas une ne manque à l'appel !
>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES

>index du guide des GTI
Textes :
ALIS Webzine - Photos : D.R.

>RENAULT
Supercinq GT Turbo Oreille (1989-1990)

6 CV FISCAUX
FICHE TECHNIQUE
MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbres à cames latéral
Position: transversal AV
Alimentation: 1 carburateur simple corps
soufflé + turbocompresseur + énchageur air/air
Cylindrée (cm3): 1 397
Alésage x course (mm): 76 x 77
Puissance maxi (ch à tr/mn): 120 à 5 750
Puissance spécifique (ch/L): 85,8
Couple maxi (mkg à tr/mn): 16,8 à 3 750
Couple spécifique (mkg/L): 12,02
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle.
POIDS
Données constructeur (kg): 830
Rapport poids/puissance (kg/ch): 6,91
ROUES

Freins Av-Ar (ø mm): 2 disques ventilés AV (- mm) et 2 disques pleins AR (- mm)
Pneus Av-Ar: 195/55 R13 H
>PERFORMANCES
Vmax : 204 km/h
400 m DA : 15,8 s.
1 000 m DA : 29,2 s.
0 à 100 km/h : 8 s.
0 à 200 km/h : ND s.


La Renault Supercinq GT Turbo Oreille offre un look spécifique avec sa teinte Bleu Sport 449.

Même les jantes n'échappaient pas au changement de teinte !


L'habitacle était inchangé sauf pour les motifs de la sellerie de couleur bleue.

>LIENS : RENAULT SUPERCINQ GT TURBO OREILLE
Renault Sport
Alpine Renault
RS Team.org
Club R5 Alpine Turbo
Site perso sur Renault 5 Alpine et Alpine Turbo
Le site Renault 5
 
>GUIDE DES GTI
PRATIQUE
Contact
Avant-Propos
Annuaire
Petites Annonces GTI
Boutique
Stages de pilotage
Livre d'or - la presse en parle
>GUIDE DES GTI
PASSION
>Fonds d'écran GTI
>Forum
>Performances comparées GTI
>News GTI
>Catalogues et Brochures des GTI
>Historique des GTI
>Sondages sur les GTI
>Reportages GTI
>Les GTI "séries spéciales"
>Vous et votre GTI
>Liens GTI
>Chronologie des GTI

© Toute reproduction, même partielle et quel qu'en soit le support est interdite sans autorisation préalable du webmaster du site du Guide des GTI.fr.

Le Guide des GTI.fr est une publication de ALIS Webzine


Le Guide des GTI

Roadster smart Passion
Ecurie Cavallino
Alpine-Renault GTA
Mégane RS Passion
Wallpapers Automobiles
Fan de Mercedes-AMG

>GUIDE DES GTI : RENAULT
>RENAULT SUPERCINQ GT TURBO OREILLE (120 CH)

a Renault Supercinq GT Turbo est déjà dans la "course" commerciale chez les GTI avec un certaine bonheur. Même si sa grande rivale, la Peugeot 205 GTI, possède une aura supérieure auprès du public et deux modèles (une 1600 cm3 et une 1900 cm3), la Supercinq GT Turbo possède un petit côté "bad boy" et surtout un vrai caractère trempé. Si au départ, lors des phases 1, la présentation extérieure pouvait être assez critiquable avec ses extensions d'ailes et boucliers non peints de la même couleur que la caisse, le caractère sportif de cette petite bombe ne faisait aucun doute. En 1987, le face-lift de la Supercinq GT Turbo, s'il est léger, est réussi et corrige ce qui manquait à cette GTI made in Billancourt.

Au cours de l'année 1989, le pilote Alain Oreille (associé au co-pilote Gilles Thimonier) est engagé en championnat de France des Rallyes dans la catégorie groupe N. Sa voiture préparée et suivie par le Simon Racing est gris clair métalisé et bardée des couleurs de son principal sponsor la DIAC, la captive financière de Renault. Devant le potentiel du pilote et de la "petite" Supercinq GT Turbo, un engagement sur plusieurs épreuves du championnat du monde des rallies est donc engagé. Et à la grande surprise de tous, malgré un déficit de puissance et avec seulement ses deux roues motrices, la Supercinq d'Alain Oreille va s'adjuger le rallye de Côte d'Ivoire. Avec la victoire en Groupe N au Rallye de Monte Carlo et au San Remo, Alain Oreille devient vainqueur de la Coupe FIA des pilotes des voitures de production (groupe N) !

Renault ne pouvait manquer l'occasion de célébrer cet exploit et une série limitée à 2000 exemplaires, la Supercinq GT Turbo Oreille est conçue et commercialisée à partir de décembre 1989. En bonne série spéciale, la GT Turbo Oreille possède une couleur qui lui est spécifique, le Bleu Sport 449. Un bleu très profond et très beau qui recouvre également le kit carrosserie, mais aussi le voile des jantes de 13 pouces ainsi que le monogramme "GT Turbo" sur le hayon. Au passage, le montant de porte s'orne d'un discret macaron commémoratif de la série. Les autocollants "GT Turbo" apposés en italique stylisé de couleur rouge sur les versions standards ont disparu.

L'habitacle reste timide dans ses évolutions avec de série un autoradio Philips stéréo avec bande FM, lecteur de cassettes et quatre haut-parleurs. La documentation d'époque précise que "l'affichage digital, préréglage et recherche automatique des stations laissent le pilote maître de la situation" ! On retrouve les sièges baquets de la version standard, habillés d'un drap anthracite éclairé de fanions bleus. La moquette est également anthracite et le pommeau de levier de vitesses gainé de cuir noir. Pour le reste tout est identique à la version GT Turbo de série phase 2. L'équipement de série est également semblable (vitres électriques, condamnation centralisée à télécommande) sauf l'ordinateur de bord absent sur la version Oreille. Seule nouveauté qui sera ensuite reprise sur les autres GT Turbo, la version Oreille reçoit un éclairage dans le coffre et la boîte à gants.

Côté moteur et châssis, pas d'évolutions à signaler avec toujours au programme : quatre freins à disques (ventilés à l'avant), le train avant à déport négatif, le train arrière à épure programmée et quatre barres de torsion, moteur 1397 cm3 turbocompresseur avec échangeur air/air développant 120 ch à 5 750 tr/mn et 16,8 mkg à 3 750 tr/mn. Ses performances restent donc identiques à la série avec un très bon 204 km/h en vitesse maxi, un 0 à 100 km/h en 8 secondes seulement et un kilomètre départ arrêté qui descend largement sous les 30 secondes.

En 1990, les 2000 exemplaires sont produits et c'est la fin de la série Alain Oreille.

>DOSSIER PRINCIPAL RENAULT SUPERCINQ GT TURBO


>RENAULT SUPERCINQ GT TURBO (1985-90)

Après des R5 Alpine puis Alpine Turbo très convaincantes, Renault met du super pour obtenir une GT Turbo avec sa Supercinq tonitruante...

>>Lire le dossier de la Renault Supercinq GT Turbo, cliquez ici !!!!


>DOSSIER DE L'AUTOMOBILE SPORTIVE.COM RENAULT SUPERCINQ GT TURBO
>TOUT D'UNE BOMBE !
La super 5 GT turbo avait réussi en son temps à venir chambouler la hiérarchie au sein de la classe des GTI. Petite sportive armée de 120 chevaux et surtout d'un turbo, la Renault aurait pu avoir tout d'une bonne élève. Mais pas facile de venir déloger dans le coeur des sportifs une Peugeot 205 GTI qui ne cesse de faire la course à la puissance. Pas grave, la Renault Supercinq et son caractère bien trempé va se faire une place au soleil chez les sportifs et réussi la gageure de réunir toute une bande d'inconditionnels. Aujourd'hui encore, le débat 205 GTI - Supercing GT Turbo perdure...

>>Lire le dossier Renault Supercinq GT Turbo de L'Automobile Sportive.com

>CHRONOLOGIE RENAULT SUPERCINQ GT TURBO OREILLE
1984
En octobre, au salon de Paris, Renault dévoile en première mondiale la nouvelle Supercinq. Déjà riche de 10 versions et commercialisées dans la foulée, Renault présente une version GT Turbo " Coupe " destinée à remplacer les Alpine Turbo " Coupe " en formule de promotion.
1985
En janvier, présentation de la Supercinq GT Turbo de série : 1,4 litres turbo de 115 ch.
Les paliers de turbo sont désormais refroidis par eau.
En mars, Renault commercialise la variante sportive de sa nouvelle Supercinq pour remplacer la Renault 5 Alpine Turbo : la Supercinq GT Turbo (moteur 1,4 litres turbo, 115 ch et 200 km/h).
1986
En janvier, au salon de Bruxelles, Renault et Hermès présente une supercinq GT Turbo spécialement habillée pour promouvoir un nouveau parfum.
De nouveaux pneumatiques sont montés de série : 195/55 R 13 H. Le turbo est refroidi par eau. La moquette rouge cède la place à une moquette cendre.
1987
Pour juillet, à l'occasion du millésime 88, toute la gamme Supercinq évolue et connaît un léger face-lift. La Supercinq GT Turbo est également concernée avec de nouveaux boucliers avant et arrière, un becquet, des nouvelles jantes. L'habitacle reçoit une nouvelle sellerie et de nouveaux sièges, tandis que le moteur passe de 115 à 120 ch grâce à un allumage électronique modifié.
1988
La matière qui compose les protections latérales et sur les panneaux de portes est différente et plus lisse.
Le client peut désormais adopter en option le rétroviseur passager.
1989
Pas de changement. Une seule teinte est disponible au catalogue : Bleu sport 449 métallisé verni.
Alain Oreille et Gilles Thimonier remportent le Rallye de Côte d'Ivoire au scratch en Championnat du Monde des Rallyes.
Alain Oreille et Gilles Thimonier remportent dans la catégorie groupe N le Rallye de Monte Carlo et celui du San Remo en Championnat du Monde des Rallyes.
Renault remporte le titre de Champion du Monde des Rallyes en groupe N avec Alain Oreille et Gilles Thimonier.
En décembre, Renault commercialise une série limitée à 2000 exemplaires environ GT Turbo Oreille, mais aussi appelée Raider dans d'autres pays dont l'Angleterre.
1990
Trois teintes de carrosseries sont disponibles : Tungstène 608 Métallisé verni, Blanc 348 et Bleu sport 449 métallisé verni.
Renault remporte le titre de Champion du Monde des Rallyes en groupe N avec Alain Oreille et M. Roissard.
Arrêt de la commercialisation de la série limitée Oreille.
1991
Arrêt de la Renault Supercinq GT Turbo.
Commercialisation de la Renault Clio 16S.

Mais aussi, toutes les Renault sportives essayées dans le guide des sportives de L'Automobile Sportive :

-> Renault

>EN MARGE DE LA SERIE...

>RENAULT SUPERCINQ EBS GT TURBO

En 1989, le spécialiste belge de la transformation en cabriolet, EBS s'est attaqué à la transformation en petite série (1400 exemplaires) de la Supercinq. 14 GT Turbo phase 2 seront concernées.

 

Les marques les plus consultées :

>Opel

Les GTI les plus consultées :

>ACCUEIL >CHRONOLOGIE

>PERFORMANCES

>FONDS D'ECRAN
>CATALOGUES >VOS GTI >SORTIES CIRCUIT
>GUIDE DES
GTI
>NEWS
>ESSAIS >DOSSIERS >COUPES ET CABRIOLETS >SERIES SPECIALES >REPORTAGES
Le Guide des GTI et petites sportives - Voitures de Sport - Renault Sportives - Renault - Volkswagen - Peugeot - Alfa Romeo - Audi - Citroën - Seat - Toyota -Honda - Mazda - Opel - Autobianchi - Lancia - Suzuki - Talbot - Volvo - NSU - Mitsubishi - Rover - Innocenti - Mini - Daihatsu - Ford - Fiat - Austin - smart - Roadster smart passion - Alfa Romeo Alfetta GTV - Ecurie Cavallino - Ferrari - Alpine GTA V6 turbo - La tonne maxi - Mercedes-Benz - AMG - Forum Mercedes-Benz - Forum AMG - GTI - XSI - GSI - GTE - S16 - VR6 - 16 soupapes - 16V - RS - Renault Sport - Rallye - GT-ie - 4WD - R32 - OPC - ST - GT - CDi - Sport - Alpine - Lotus - F1 Team - R26 - F1 Team R26 - A5 - A5 Turbo - Turbo 2 - Mégane RS Passion - GT/E - Kadett - Supercinq - GT Turbo - Alain Oreille - Raider - Nürburgring Edition - Edition 30 - Pirelli - edition sportstyle - boutique - cadeaux - noel - st valentin - Abarth - esse-esse - Michael Schumacher - Schumacher GP - R3 - ST500 - Griffe - R26.R - MiTo - T-JET - Echappement - Vauxhall - Chevette - VXR - Artic Edition - XR2 - XR2i - RS 1800 - RS Turbo - XR3 - XR3i - Sporting - Guide des GTI - Monte Carlo - Rallye 1 - VR6 - Match - Cup - Clio RS - Golf GTI - Le Mans - Energy - BRM - CTR EP3 - BMW - Le Mans Classic - MG - ZR -

>Le Guide des Sportives, retrouvez toutes les voitures de sport sur le site Le Guide des Sportives, le guide des voitures de sport sur le net.

>>Discuter des Renault Sport et Renault Sportives dans le forum RS Team      
205 GTI Passion
Clio RS Passion : le site des amateurs de Clio RS et dérivées